Traverser les frontières Laos bateau
Asie,  Cambodge,  Conseils de voyageuse,  Laos,  Thaïlande

Traverser les frontières entre Thaïlande, Laos et Cambodge

En voyage en Asie du Sud-Est, impossible d’échapper au passage des frontières. Qu’on le perçoive comme une formalité ou une source de stress, s’y préparer en amont permet de simplifier les choses.

Je n’ai personnellement visité que la Thaïlande, le Laos et le Cambodge à ce jour. Mais traverser les frontières en Asie du Sud-Est requiert souvent des papiers et procédures similaires. Cet article devrait donc vous servir pour le passage de frontières dans la plupart des pays de cette région du monde. Il s’agit ici de passage de frontière terrestre, la procédure est généralement différente (et plus simple) par avion. 

Lire aussi : Itinéraire pour un road-trip d’un mois en Asie du Sud-Est

Traverser les frontières Buddha caves, Laos

Faut-il un visa pour voyager en Asie du Sud-Est ?

Bonne nouvelle pour les détenteurs d’un passeport français, ce passeport est le deuxième plus puissant au monde d’après le classement établi par Passport Index. Ce classement se base sur le nombre de pays accessibles sans visa. La Thaïlande fait partie des pays accessibles aux français sans visa, mais pas le Laos et le Cambodge. Néanmoins, il n’est pas nécessaire pour autant de demander un visa longtemps avant le séjour, pour ces pays. 

Dans tous les cas et quel que soit le pays en question, vous devez avoir un passeport en bon état et qui soit valable pour encore au moins 6 mois. Il est très important en passant la frontière de vérifier que le tampon a bien été apposé sur le passeport. Le nombre de jours et le nombre de passages de frontières autorisés sont également mentionnés, regardez-les bien !

Visiter la Thaïlande

En effet, en Thaïlande il est interdit de passer la frontière par voie terrestre plus de deux fois pas an. Cela permet d’éviter le « visa run » ou « tour du poteau », qui permet de renouveler le visa en repassant la frontière, dans certains pays. Gardez ça à l’esprit quand vous préparerez votre itinéraire ! Sinon, pour des séjours inférieurs à 30 jours, les détenteurs d’un passeport français n’ont pas besoin de demander un visa pour la Thaïlande

Visiter le Laos

S’il n’est pas nécessaire de demander un visa en amont du séjour, au Laos, il faut en faire un avant d’entrer sur le territoire. La plupart des postes frontières Laotiens sont habilités à délivrer des visas touristiques. Ce visa est valable pour une durée de 30 jours et renouvelable pour 2 $US par jour. 

Visiter le Cambodge

Au Cambodge, la situation est similaire au Laos. Les aéroports internationaux et les postes frontières terrestres avec la Thaïlande, le Laos et le Vietnam sont habilités à délivrer des visas touristiques. Il est également possible d’en faire la demande sur internet. Là encore, le visa est valable pour un mois. 

Vous pouvez retrouver toutes ces informations et bien plus en consultant le site du Ministère des affaires étrangères et leurs conseils aux voyageurs par pays. Un indispensable pour préparer vos voyages. 

Traverser les frontières Coucher de soleil Thaïlande

Comment traverser les frontières en toute sérénité ?

Je vous donne mon expérience du passage de frontières en 2017, actualisé si nécessaire avec les informations disponibles en 2018. Préparez les papiers nécessaires avant votre séjour pour traverser les frontières en toute sérénité !

Frontière Thaïlande – Laos

Mon expérience du passage de frontières au Laos est assez folklorique. Nous avons booké un tour pour faire Chiang Mai – Luang Prabang. Arrivés à la frontière, il faut passer le poste côté Thaïlande. Là a lieu un rapide contrôle des passeports pour vérifier que nous n’avons pas dépassé la durée de notre séjour.

De l’autre côté, il faut prendre un bus pour traverser le pont qui enjambe le Mékong et arriver au Laos. Surprise, nous avons dû payer 20 baht pour ces quelques minutes de bus, et un supplément de 5 baht sans raison valable.

Eh oui, autre incontournable des passages de frontières, les petites magouilles. Il y en a partout et il est difficile de différencier le vrai du faux. Et puis on n’a pas trop envie de s’énerver et de prendre le risque de se faire refuser l’entrée. Vous entendrez sans doute de nombreux voyageurs qui vous brieferont sur ce que vous devez payer ou refuser. Soyez fermes mais au pire, ne vous attirez pas des ennuis pour quelques baht. 

De l’autre côté du Mékong, il suffit de remplir le formulaire d’immigration, similaire dans tous les pays, et on obtient le visa et le tampon monnayant 30 $US et une photo d’identité. Un autre van nous transporte ensuite de la frontière à une ville voisine, d’où un bus de nuit part pour Luang Prabang. Nouvelle surprise, mais on s’y habitue vite en voyageant de nuit en Asie : il s’agit d’un bus couchette. Chaque couchette est prévue pour deux personnes donc préparez-vous à la partager avec un inconnu si vous voyagez seul-e ou en nombre impair. Vous pouvez également faire comme nous et vous serrer à trois mais je vous prédit une nuit blanche.

Les transports au Laos sont beaucoup moins confortables qu’en Thaïlande. Aucun arrêt toilette n’est prévu pour de longues heures, préparez-vous. Mais si comme moi vous buvez beaucoup trop d’eau et le regrettez plus tard, voilà comment demander les toilettes en Laotien, c’est cadeau : Hong nam yu sai ? Puis suppliez en disant Kalounaa (s’il-vous-plaît), pour obtenir un arrêt toilette. Cette expérience traumatisante m’a permis, un an plus tard, de me souvenir de cette question même après avoir oublié les bonjour et merci en langue locale. 

Lire aussi : Découvrir la Thaïlande en 15 photos

Frontière Laos – Cambodge

Pour atteindre le Cambodge, là encore nous avons pris un tour au départ de Paksé. Le voyage jusqu’à la frontière se fait en van. À l’arrivée côté Laos, les passeports sont vérifiés. On reçoit un papier qui confirme la sortie du territoire et un tampon dans le passeport, monnayant 2 $US. Un homme nous accueille à la frontière et nous fournit les formulaires d’immigration. Vous n’avez absolument pas besoin de ses services, il ne fait pas partie du tour donc mieux vaut lui dire dès le début que vous n’êtes pas intéressés et récupérer vous-même le formulaire d’immigration auprès des agents.

On traverse ensuite un no man’s land à pied jusqu’au côté Cambodgien de la frontière. En théorie le visa coûte 30 $US, en 2017 comme en 2018, mais nous nous sommes retrouvées à payer 35 $US, impossible de baisser le prix ou d’obtenir des explications. Nous avons également dû payer 1 $US de « visite médicale »… sans passer de visite médicale. Encore des petites magouilles, mais en échange de ces 36 $US et d’une photo d’identité, on obtient le visa et on repart jusqu’à Siem Reap. 

Lire aussi : Découvrir le Laos en 10 photos

Frontière Cambodge – Thaïlande

Le passage de la frontière avec la Thaïlande est le plus simple est confortable. Nous bookons un tour au départ de Siem Reap jusqu’à Bangkok. Le voyage se fait intégralement en bus, très spacieux et confortable, avec des snacks inclus. Le poste frontière entre le Cambodge et la Thaïlande est énorme. Il y a un peu d’attente, mais c’est une formalité : tampon de sortie du Cambodge, tampon d’entrée de la Thaïlande et c’est reparti. 

Traverser les frontières tag Padaung long cou

En bref…

Liste des papiers à préparer avant le voyage en Asie :

Pour entrer en Thaïlande :

  • Passeport en cours de validité, muni du tampon de sortie du pays précédent 
  • Formulaire d’immigration dûment rempli (fourni au poste frontière)

Pour entrer au Laos :

  • Passeport en cours de validité, muni du tampon de sortie du pays précédent
  • Formulaire d’immigration dûment rempli (fourni au poste frontière)
  • Photo d’identité
  • 30 $US

Pour entrer au Cambodge :

  • Passeport en cours de validité, muni du tampon de sortie du pays précédent
  • Formulaire d’immigration dûment rempli (fourni au poste frontière)
  • Photo d’identité
  • 30 $US 

Ces frais et papiers sont le minimum nécessaire, mais n’hésitez pas prévoir plus d’argent en liquide ($US) et emmenez toujours des copies de tous vos papiers. Les frais supplémentaires liés à la sortie du pays précédent et les petites magouilles qui peuvent arriver ne sont pas mentionnés.

Alors, vous vous sentez prêts maintenant ?

Signature Blue Ashes Travel

Abonnement newsletter
Pin Traverser les frontières

Sarah est voyageuse et conservationniste. Sur Blue Ashes Travel, elle parle environnement et découvertes ! Elle vous embarque dans ses aventures à travers le monde et souhaite vous rendre le voyage et la conservation plus accessibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error:

Abonne-toi à la newsletter pour recevoir du contenu exclusif et les derniers articles !