9 activités à faire à Manuel Antonio Rainmaker vue
Amériques,  City Guide,  Costa Rica

9 activités à faire à Manuel Antonio

Manuel Antonio est un excellent point de départ pour de nombreuses activités sur la côte Pacifique du Costa Rica. C’est aussi une destination populaire pour passer ses vacances, entre la plage et la forêt.

Après y avoir vécu et travaillé pendant 6 mois, je vous partage 9 activités que j’ai aimé faire en ville ou aux alentours.

1. Le Parc National de Manuel Antonio

9 activités à faire à Manuel Antonio Mirador Parc National
La vue depuis le Mirador du Parc National de Manuel Antonio

Commençons par le plus évident, généralement la raison principale qui pousse les voyageurs à s’arrêter à Manuel Antonio (à raison !). Le Parc National de Manuel Antonio est le plus petit du pays par la superficie, mais c’est le plus visité.

Ne manquez pas d’y passer la journée, vous pourrez observer de nombreuses espèces d’oiseaux, d’insectes, de singes, et bien sûr les fameux paresseux, avant de vous relaxer sur les magnifiques plages du Parc.

Où ça ? À quelques minutes à pied ou en bus depuis Manuel Antonio/Quepos, selon où vous êtes hébergés.

Combien ça coûte ? 16$ par personne l’entrée, plus si vous vous offrez les services d’un guide.

2. Playa Biesanz et les autres plages

9 activités à faire à Manuel Antonio plage
La plage de Las Gemelas, dans le Parc National de Manuel Antonio

Une autre évidence de Manuel Antonio, ses plages bien sûr. Les plages principales sont Espadilla Sur et Norte. L’une d’elle se trouve au sein du Parc, il faudra donc payer l’entrée. Toujours au sein du Parc, les plages Las Gemelas et Manuel Antonio sont très jolies et moins fréquentées.

Si vous restez dans un resort, il y a des chances que vous ayez votre propre petite plage réservée aux clients. Les plages privées n’existent pas au Costa Rica, mais le chemin d’accès peut être privatisé.

Playa Biesanz est l’une des plus jolies plages de Manuel Antonio. Bien connue des locaux, elle est plus calme. Je ne vous indique pas comment vous y rendre, il faut la mériter (surtout la marche pour y aller !) et autant éviter de la rendre surpeuplée.

Où ça ? À Manuel Antonio même ou dans le Parc National.

Combien ça coûte ? 16$ par personne pour l’entrée dans le Parc, gratuit sinon.

3. Visiter un centre de réhabiliation de la faune sauvage, voire devenir écovolontaire

9 activités à faire à Manuel Antonio paresseux
Un jeune paresseux à trois doigts (Bradypus variegatus)

Je ne suis pas une grande fan des centres de réhabilitation en voyage parce qu’il est très difficile de se faire une idée, de l’extérieur, de l’aspect éco-responsable de la structure. Est-ce que c’est un centre digne de confiance, ou est-ce plutôt de l’exploitation animale déguisée ? Renseignez-vous bien pour le choisir.

Si vous décidez de passer votre séjour au Tulemar Resort, c’est un certain budget mais l’hôtel a été élu comme étant le meilleur sur TripAdvisor. Surtout, il abrite le Sloth Institute Costa Rica, avec lesquels j’ai travaillé pendant 6 mois.

Si la partie réhabilitation n’est pas accessible au public, ils offrent des tours à travers le resort pour observer des paresseux sauvages. Les observations sont quasiment garanties, il y a également de bonnes chances d’observer les différentes espèces de singes, des aras, etc.

Si vous êtes en voyage sur le long terme et êtes prêts à investir de votre temps, pourquoi ne pas carrément devenir écovolontaire ? Les opportunités ne manquent pas.

La durée minimale est de 1 mois, vous aurez toutes sortes de tâches à accomplir, au plus près des animaux. Attention toutefois, ce ne sont pas des vacances, il faudra beaucoup travailler mais c’est extrêmement gratifiant.

Où ça ? À Manuel Antonio même.

Combien ça coûte ? 18$ par personne pour le tour, réservé aux clients de Tulemar. 300$ pour 4 semaines de volontariat (hébergement inclus) ou aucun frais pour un volontariat de 3 mois.

4. Faire une sortie de nuit pour observer la faune du Costa Rica

9 activités à faire à Manuel Antonio Dendrobate doré
Un dendrobate doré à Rainmaker (Dendrobates auratus)

Le Costa Rica est bien connu pour sa biodiversité extraordinaire. Mais si les singes, les paresseux et les oiseaux en constituent la partie la plus visible, cette biodiversité englobe un nombre impressionnant d’espèces de mammifères, de reptiles, d’amphibiens ou encore d’insectes, dont beaucoup ne sortent que la nuit.

N’hésitez pas à vous offrir un tour de nuit pour pouvoir observer des espèces que vous ne verrez pas ou peu à la lumière du jour. Selon votre chance, vous pourrez observer de nombreuses espèces de grenouilles et de serpents, des kinkajous, des opposums, et si vous êtes extrêmement chanceux, des ocelots.

Différentes structures offrent des tours de nuit, mais j’ai entendu beaucoup de bien de Jungle Night Tour Manuel Antonio, qui m’a également été recommandé par des amis l’ayant fait.

Où ça ? Pick-up à Manuel Antonio ou Quepos.

Combien ça coûte ? 50$ par personne.

5. Visiter la réserve naturelle de Rainmaker

9 activités à faire à Manuel Antonio Rainmaker
La forêt primaire de la réserve naturelle de Rainmaker

Rainmaker est une réserve naturelle privée, située à quelques kilomètres de Manuel Antonio. J’ai eu l’occasion d’y passer une journée, entre randonnée dans la forêt, baignade dans les cascades et observation de la faune. Je le recommande fortement ! Sachez que Rainmaker offre également des tours de nuit.

Où ça ? À une vingtaine de kilomètres de Manuel Antonio.

Combien ça coûte ? 20$ par personne pour l’entrée.

6. Découvrir la vie costaricaine en finca

9 activités à faire à Manuel Antonio cascade
La cascade et son pont suspendu près de la finca

Les fincas sont les fermes/ranchs traditionnels au Costa Rica. À quelques minutes de Manuel Antonio, vous pouvez passer la journée dans une finca typique, goûter les spécialités Costaricaines et découvrir la forêt et les cascades du domaine. J’ai passé la journée aux Waterfalls Manuel Antonio, près de Los Campesinos et les propriétaires étaient adorables.

Où ça ? Environ 1h de route de Manuel Antonio.

Combien ça coûte ? Le tarif dépend de la taille du groupe.

7. Passer la journée à Jaco, Uvita ou Dominical

9 activités à faire à Manuel Antonio baleines à Uvita
Une baleine à bosse et son petit observés au large d’Uvita

Manuel Antonio n’est pas seulement un bon point de chute sur la Côte Pacifique en raison de son parc et de ses plages. C’est aussi un point de départ idéal vers de nombreuses destinations le long de la côte. Ces villes sont facilement accessibles en bus ou en voiture pour des excursions d’une journée.

Uvita et Dominical sont situées plus au sud et ont une atmosphère un peu « hippie ». Elles possèdent des plages plus sauvages que Manuel Antonio avec des spots de surf intéressants. C’est aussi l’endroit idéal, Uvita en particulier, pour organiser des sorties en mer d’observation des baleines à bosse ou des dauphins.

À terre, c’est la chasse aux cascades. À Uvita, les chutes du même nom vous permettent de glisser le long de la paroi, comme sur un toboggan naturel. Les chutes de Nauyaca, à Dominical, sont spectaculaires, vous pouvez même vous y rendre à cheval.

Jaco est elle située au nord. L’atmosphère y est plus « hipster », avec de nombreux bars et des boutiques pointues. C’est surtout le spot de surf idéal sur la Côte Pacifique, en particulier quand on souhaite débuter. Vous trouverez de nombreux cours d’initiation au surf. Le soir, les auberges et les bars permettent de faire la fête à deux pas de la mer.

Où ça ? Toutes sont situées à environ 1h de route de Manuel Antonio, un peu plus en bus.

Combien ça coûte ? Comptez 1325 CRC (environ 2€) pour un aller simple Quepos-Jaco et 1950 CRC (environ 3€) pour un aller simple Quepos-Uvita (qui s’arrête également à Dominical sur la route).

8. Admirer le coucher de soleil avec des sunsets drinks

9 activités à faire à Manuel Antonio sunset drink
Un guaro sour et le coucher de soleil depuis la terrasse du BarCode +506

Oui oui c’est une activité à part entière, croyez-moi, voire même un sport local parmi les écovolontaires. Le Costa Rica étant situé sous les Tropiques, les couchers de soleil sont à peu près à la même heure toute l’année, entre 17h30 et 18h.

Manuel Antonio étant situé sur une colline surplombant la ville de Quepos, selon les points de vue on a une vue plongeante sur l’océan. Aller boire des verres en fin de journée devant le coucher de soleil est tellement populaire que vous verrez les bars se disputer le titre de meilleur spot pour les « sunset drinks ».

On m’a recommandé de nombreux bars mais je vous confie mes préférés. L’hôtel La Mariposa, dans lequel on peut venir profiter du restaurant et du bar, a probablement la vue la plus époustouflante, avec d’un côté le Parc National et de l’autre la côte de Quepos. La terrasse du restaurant est superbe.

Mon préféré, où j’ai passé de très nombreuses soirées, reste le Bar Code +506, du nom de l’indicatif national des numéros Costaricains. On y accède en traversant le restaurant Barba Roja.

Juché sur une petite terrasse en bois, il offre une vue magnifique sur l’océan, pile en face du coucher de soleil. Certains soirs, surtout en haute saison, il y a de la musique live.

Les serveurs, Cathy et Ricardo, sont fabuleux et nous ont souvent abreuvé gracieusement de chili guaro. Le chili guaro, avec le guaro sour, est la boisson à tester absolument au Costa Rica. Je n’en ai jamais bu d’aussi bon qu’au 506. Ça se voit que ça me manque ?

Où ça ? À Manuel Antonio.

Combien ça coûte ? Ça dépendra de votre soif !

9. Faire ses courses au Farmer’s Market de Quepos

On trouve à Quepos de nombreux restaurants, bars et magasins notamment. Mais tous les vendredi soir et samedi matin a également lieu le Farmer’s Market.

On peut acheter des fruits, des légumes, de la viande et du fromage. On y trouve aussi des petites plantes ou de l’artisanat. J’aimais beaucoup m’y balader le vendredi soir, m’acheter des avocats et des ananas à petit prix avant de m’offrir un jus d’orange frais.

Où ça ? À Quepos, près de la marina.

Combien ça coûte ? 325 CRC pour le bus depuis Manuel Antonio.

Voilà pour mes activités favorites, mais selon votre budget, vous pouvez en faire encore bien d’autres. Vous pouvez notamment survoler la plage du Parc National en parachute ascensionnel, prendre des cours de surf ou encore visiter des fabriques de chocolat.

Vous avez visité Manuel Antonio ? Quelle-s activité-s recommanderiez-vous ?

Signature Blue Ashes Travel

Pin 9 activités à faire à Manuel Antonio
Formulaire newsletter after content

Sarah est voyageuse et conservationniste. Sur Blue Ashes Travel, elle vous parle environnement et découvertes ! Elle vous embarque dans ses aventures à travers le monde et souhaite vous rendre le voyage et la conservation plus accessibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: