Couverture Chalet canadien
Amériques,  Canada

Week-end dans un chalet canadien

La période actuelle est assez chargée. De retour de vacances, la reprise n’est pas des plus facile, je partage la douleur des milliers de gens qui regardent les billets d’avion d’un hypothétique futur voyage, à peine posés sur la chaise du bureau. Alors aujourd’hui, on va s’échapper un peu, et quoi de mieux qu’une série de photos pour le faire ? Aujourd’hui je vous emmène dans un chalet canadien. En l’occurence, il s’agit du Chalet Ouananiche, tenu par des amis de ma famille, que j’ai visité en deux saisons.

Un chalet canadien en automne

Le froid a tardé à arriver au Québec cette année (ce dont je ne me plains plus maintenant que nous avons atteint les -30 mardi dernier), ce qui a commencé à s’illustrer dès la fin octobre. Après une première neige qui n’a pas tenu, nous avons pu découvrir une première  fine couche de glace sur le lac du chalet.

 Chalet canadien lac et montagnes

Chalet canadien Reflet dans le lac

Le froid étant parfaitement supportable, nous en avons profité pour faire une virée en barque. Le silence était complet, mis à part le craquement très satisfaisant de la glace sur notre passage.

Chalet canadien Canoe sur le lac

Nous avons fait le tour du lac, à l’affut du castor (introuvable) avant de revenir au ponton.
Chalet canadien Barrage de castor

L’accès à la forêt de l’autre côté du lac nécessite de traverser la rivière au niveau du barrage du castor. Les bois étaient malheureusement déserts (à part un faux héron planté dans le sol).

Chalet canadien Cime des arbres

Chalet canadien Ponton sur le lac

Photo par Cynthia.

Un chalet canadien en hiver

Après ça, je ne suis pas revenue au chalet avant la période de Noël. Ma famille était venue me rendre visite pour les fêtes (l’occasion rêvée de faire du traineau à chien) et nous avons passé le réveillon au chalet, entre amis et famille. La neige était assez rare à Québec à ce moment mais il avait suffisamment neigé au chalet pour en profiter.

Chalet canadien Lac gelé

La glace sur le lac s’est avérée suffisamment épaisse pour y patiner (ou faire semblant en restant fermement accrochée au ponton, dans mon cas).

Chalet canadien Barrage du castor sous la neige

Chalet canadien Traces de castor

Ce maudit castor reste introuvable, mais il laisse des traces.

Chalet canadien Lac sous la neige

Chalet canadien Eau pure

Après une gorgée froide à s’en fendre les dents, nous sommes remontés au chalet continuer à nous engraisser comme des oies avant de profiter d’un feu de joie dans la neige, sous la lune.

Chalet canadien Feu de joie

Alors, après ce petit voyage photo, qui est prêt à s’offrir des vacances dans un chalet canadien ?

À bientôt,

Sarah Ash

Signature Blue Ashes Travel

Sarah est voyageuse et conservationniste. Sur Blue Ashes Travel, elle parle environnement et découvertes ! Elle vous embarque dans ses aventures à travers le monde et souhaite vous rendre le voyage et la conservation plus accessibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: