Couverture Itinéraire Montreal Jour 3
Amériques,  Canada,  City Guide

Week-end à Montréal : Itinéraire Jour 3

On se retrouve aujourd’hui pour la troisième et dernière partie de ce long week-end à Montréal. Vous pouvez relire le récit du premier jour ainsi que du second jour en cliquant sur les liens !

Au matin de ce troisième jour, la météo était parfaite : une journée d’automne ensoleillée et si douce que nous nous sommes promenées en robe tandis que je regrettais d’avoir mis des collants aussi épais.

Itinéraire Montreal Jour 3 Mont Royal escaliers

Ces couleurs… Photo par Cynthia.

Après avoir rempli notre programme très rapidement il ne restait que quelques choses sur notre liste, bien que nous ayons trouvé le moyen d’en sauter un certain nombre. L’objectif principal ce jour-là était le Mont Royal bien sûr, hors de question de passer un week-end à Montréal sans avoir profité de la vue depuis le sommet.

Itinéraire

Itinéraire Montreal Jour 3 Mont Royal

Université McGill

Notre premier arrêt de la matinée a été l’Université McGill, que nous voulions absolument voir. Nous avons pris le métro jusqu’à la station McGill (sans blague) mais nous n’avons pas remonté la Rue University pour accéder à l’université, nous avons tourné sur le Boulevard de Maisonneuve Ouest jusqu’à atteindre l’avenue McGill College (les noms de ces rues n’apparaissent pas sur ma carte, mais l’entrée est marquée d’un cercle rouge). De cette manière, on s’offre l’entrée dans les règles de l’art, avec des colonnes délimitant le domaine de l’université pour finalement déboucher sur une avenue ombragée, entourée de belles pelouses vertes, menant aux vieux bâtiments.

Le plan était de traverser l’université jusqu’à croiser la Rue Peel, de façon à la remonter jusqu’au pied du Mont Royal. La rue s’arrête en fait au pied des escaliers menant au sommet de la colline, à l’angle avec l’Avenue des Pins.

Le Mont Royal

Le parc était absolument magnifique, encore très vert mais avec de belles touches de couleurs automnales. Le chemin jusqu’au sommet, au Chalet du Mont-Royal (qui n’a vraiment rien de l’idée qu’on pourrait se faire d’un chalet), alterne escaliers et chemins de terre. On y croise des touristes, des gens du coin en balade ou des chanceux venus faire leur footing dans ce bel environnement. Quand on s’approche du sommet, les escaliers se font plus raides, mais les arbres et la lumière sont superbes, et nous sommes récompensées d’un petit banc à mi-parcours. À la fin de l’escalier, on débouche sur un large chemin de terre, entouré d’arbres, qui mène finalement au fameux chalet et à sa non moins fameuse vue.

Itinéraire Montreal Jour 3 Panorama Mont Royal

Photo par Cynthia.

Cette dernière vaut très largement le détour, la ville s’offre à nos yeux sur un large panorama dégagé. L’esplanade devant le chalet est également très agréable, mais je ne suis pas entrée dans le chalet donc je ne peux pas vous dire à quoi l’intérieur ressemble, l’extérieur est tellement plus intéressant.

Bien sûr, l’endroit regorge de touristes et de perches à selfies mais l’affluence est loin d’être étouffante, nous avons pu accéder au parapet sans attendre et profiter de la vue aussi longtemps que voulu sans être collés les uns les autres. Je suppose que la période s’y prêtait bien, je n’imagine même pas le monde en été ! En tout cas, le Mont Royal est sans aucun doute un passage obligatoire pour une première visite à Montréal.

___________________

À l’approche de midi, nous nous sommes mises en quête d’un lunch. Nous voulions absolument manger un bagel, ceux de Montréal étant particulièrement réputés. Nous avions dans l’idée de tester Fairmount Bagel ou St-Viateur Bagel Shop, situés dans le Mile-End qui nous restait à voir et que mon guide présentait comme les meilleurs bagel shops de Montréal.

Il nous restait également à voir les quartiers de Petite-Italie, du Mile-End et du Plateau Mont-Royal (le fameux plateau) et nous avions également prévu de faire un crochet par le marché Jean-Talon. Je suis une vraie touriste, passionnée de marché (ce qui est relativement récent, je n’ai pas vraiment le souvenir d’accompagner ma mère au marché le sourire aux lèvres). Nous hésitions entre le marché Jean-Talon et le marché Atwater, avant de nous décider pour le premier sur les conseils enthousiastes de notre hôte.

Nous avons donc pris le métro jusqu’à la station Jean-Talon dans l’idée de suivre ensuite le Boulevard Saint-Laurent pour visiter les différents quartiers que nous voulions voir.

Marché Jean-Talon

Je n’ai malheureusement pas de photos du marché (promis je mitraille de photos mes prochaines sorties), toute occupée que j’étais à goûter les fruits et m’émerveiller des couleurs. J’ai particulièrement apprécié cette visite, les différents étals mériteraient un article à eux seuls. On y trouve de tout (note à moi-même, ne pas faire un tour au marché le ventre vide), il y a du monde mais plus des habitués venus faire leurs courses que des touristes.

Tout est coloré, animé, et le marché à proprement parler (beaucoup de rimes dans cette phrase) est entouré de petits restaurants et de food trucks. La partie moins abritée du marché regorge de fruits et de légumes, certains en dégustation, et nous avons pris beaucoup de plaisir à flâner (et baver dans une célèbre fromagerie pour ma part) entre les étals.

L’endroit nous a tellement plu que lorsque nous sommes tombées sur un petit restaurant/boulangerie de bagels, nous avons préféré y manger plutôt que dans le Mile-End. Il s’agissait de la « bagelerie » O’Bagel, qui proposait d’excellents bagelwiches. Nous avons toutes les deux pris un bagelwich au saumon, composé de fromage frais, saumon fumé, oignons et câpres (j’en salive encore). L’histoire aurait pu s’arrêter là (et de façon très satisfaisante) si Cynthia n’avait pas remarqué l’assiette de dégustation qui proposait de tester leurs bagels à la citrouille. Ces bagels sont absolument merveilleux, si vous y allez à la période d’Halloween, achetez-en les yeux fermés. J’aurais aimé en prendre 3 paquets, surtout dans la mesure où j’en ai dévoré 4 en une journée dès mon retour à Québec (oups).

Petite Italie

En début d’après-midi, nous avons finalement laissé le marché Jean-Talon derrière nous dans l’intention de visiter les quartiers suivants. Le quartier de Petite Italie était agréable, étonnamment calme. C’est assez fou cette façon qu’à Montréal de donner l’impression de changer de ville en changeant de quartier. Nous voulions faire un tour à l’Église-Notre-Dame-de-la-Défense, apparemment l’église de référence pour toutes les célébrations impliquant la mafia montréalaise. On y trouverait étonnamment une apparition de Mussolini sur l’une des fresques, détail que je n’ai pas eu l’occasion d’observer, l’église étant malheureusement fermée à ce moment.

Le Plateau Mont-Royal

Ah, le fameux quartier préféré des Français ! Nous y avons flâné un certain temps, nous baladant dans les parcs et les rues. Très prisé de nos compatriotes, le quartier est effectivement très agréable, on passe de rues charmantes d’un calme incroyable à des artères plus animées avec des commerces, des bars et des dépanneurs. Je comprends qu’il fasse bon y vivre ! D’autant plus que le quartier est proche de la partie de la Rue Saint-Denis que nous avions beaucoup aimé et où nous avons inévitablement atterri dans l’espoir de profiter des hamacs avant notre départ. Ils étaient malheureusement tous occupés par cette belle journée d’octobre, nous avons donc naturellement échoué au Starbucks, entre un chaï latte et un roulé à la cannelle.

Itinéraire Montreal Jour 3 Starbucks

All hail le roulé à la cannelle !

Quitter Montréal

En fin d’après-midi, nous sommes finalement retournées chez notre hôte pour rendre les clés, le remercier chaleureusement et récupérer nos sacs avant de rejoindre la périphérie de la ville, pour y rencontrer notre covoitureur.

Comme à l’aller, nous avons obtenu un prix assez intéressant, cette fois car il s’agissait du covoitureur qui avait conduit notre ami à l’aller et qui lui avait proposé de refaire le trajet du retour. Nous en avons donc eu pour 15$, ce qui ramène le prix de l’aller-retour Québec-Montréal à la modique somme de 25$.

Nous avons atteint Québec en fin de soirée, trois heures plus tard, avec quelques degrés de moins et une envie de retourner au travail le lendemain assez inexistante.

_________________________

Bilan d’un week-end à Montréal

Au niveau financier, le covoiturage aller-retour nous est revenu à 25$, ce qui est moins de la moitié d’un ticket de bus pour le voyage Montréal-Québec. Le logement nous est revenu à 0$, grâce au couchsurfing et à la générosité de notre hôte. Au niveau des déplacements dans la ville, le pass 3 jours vaut 18$.

Enfin, concernant les autres frais (le shopping et les chaï latte comptent comme des dépenses de loisir, j’en ai peur), les dépenses pour la nourriture dépendent bien sûr des options choisies. Nous n’avons jamais pris de petit déjeuner, nous prévoyions à chaque fois de manger un petit quelque chose dehors mais nous finissions toujours par atteindre l’heure du déjeuner sans avoir eu besoin de manger dans la matinée. Nous avons bien profité des économies réalisées sur le logement et le transport pour manger à l’extérieur, mais généralement pour pas plus de 20$. Pour faire davantage d’économies, il suffit de préparer à manger soi-même, après avoir fait des petites courses. L’hôte de couchsurfing laisse généralement la cuisine à disposition (mais pas le contenu du frigo et des placards), il suffit de penser à prendre un Tupperware et des couverts dans ses bagages.

Itinéraire Montreal Jour 3 Balade Mont Royal

Viens à Montréal, on est bien.

En bref

Pour terminer, je dois dire que j’ai adoré ce week-end à Montréal. La météo a été de notre côté, et nous avons profité des couleurs de l’automne aussi bien que dans les parcs.

Côté quartiers, j’ai particulièrement apprécié la rue Saint-Denis et la place Jacques-Cartier, mais ce sont loin d’être les seuls endroits à avoir retenu mon attention.

Côté gastronomie, je recommande sans hésiter Olive et Gourmando (prévoir un peu d’attente), la boulangerie Mamie Clafoutis et la bagelerie O’Bagel.

Pour ma prochaine visite, je prévois de redonner sa chance à la Rue Sainte-Catherine, qui m’avait un peu déçue, et je prévois également de visiter l’Oratoire Saint-Joseph. J’espère également profiter une prochaine fois des nombreux musées et autres attractions, comme le Jardin Botanique (mais probablement au retour de la belle saison, pour ce dernier).

Je conclus ainsi cette série d’articles sur ma première visite de Montréal. J’espère vous avoir donné l’envie de visiter cette belle ville aux quartiers variés, et vous avoir laissé de bons conseils pour y vivre une belle expérience ! (Mais je t’aime toujours autant, petite ville de Québec).

Pour les articles précédents : itinéraires du Jour 1 et du Jour 2 d’un week-end à Montréal.

À bientôt,

Sarah Ash

Signature Blue Ashes Travel

Pin Itineraire Montreal Jour 3

EnregistrerEnregistrer

Sarah est voyageuse et conservationniste. Sur Blue Ashes Travel, elle parle environnement et découvertes ! Elle vous embarque dans ses aventures à travers le monde et souhaite vous rendre le voyage et la conservation plus accessibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: