À propos

About Blue Ashes Travel

– Sarah Ash –


Pourquoi et comment partir ?


À l’âge de 20 ans, alors en fin de Licence de Sciences, j’ai pris la décision qui me trottait dans la tête depuis un moment : partir faire mes études à l’étranger.

Je n’ai jamais envisagé de passer toute ma vie en France. Mon départ ne s’est pas fait par dégoût du pays, bien que j’ai pu vouloir fuir certains aspects et un horizon professionnel qui paraissait déprimant. Pourtant, je suis aujourd’hui rentrée chez moi avec plaisir et je repartirai pour de nouvelles aventures avec autant d’enthousiasme. Si l’expatriation m’a appris une chose, c’est à voir les choses sous un nouveau jour et les apprécier à leur juste valeur. À l’époque de mon départ, je n’envisageais mon avenir que dans un pays étranger, plus ou moins lointain. Aujourd’hui, je n’ai pas changé d’idée, et la perspective de ne pas encore savoir dans quel pays j’aimerais me poser, France ou ailleurs, est autant effrayante qu’excitante.

C’est donc cette motivation à explorer l’étranger qui m’a poussé à découvrir de nouveaux horizons à travers le moyen le plus simple : mes études. Ça me permettait de ne pas les interrompre tout en voyageant. Après une première tentative d’échange universitaire en 3ème année de licence, qui s’est finalement soldée par un échec, j’avais pris la décision de me lancer en tant qu’étudiante étrangère, inscrite pour de bon, sans échange. C’était le début de l’aventure, un long processus qui m’a finalement permis d’arriver le 12 Août 2015 sur le sol Canadien, ma première sortie hors du continent Européen.


La naissance de Blue Ashes Travel


Avant mon départ, l’idée de raconter mon voyage a germé dans ma tête, mais ce n’est que quelques mois plus tard, en octobre, que j’ai finalement décidé de mettre cette idée en pratique. Blue Ashes Travel était né.

Si au départ l’idée était de raconter mes petits voyages pour mes proches, j’ai rapidement eu l’envie de mener ce petit site quelque part, d’en faire un vrai recueil de voyages et pourquoi pas plus. Le style s’est adapté en conséquence. Aujourd’hui, j’espère faire le faire encore évoluer vers mon nouveau champ d’études : la conservation de la biodiversité.


À vous, voyageurs aguerris ou rêveurs


Je souhaite la bienvenue à tous, globetrotters, rêveurs qui attendent la bonne opportunité de se lancer, étudiant voulant voyager, futurs expatriés ou aventuriers déjà lancés. Le voyage est à la portée de tous. Si les moyens nous en empêchent, il y a toujours des opportunités : échanges, bourses de mobilité… Mais s’il y a une autre chose à retenir de l’expérience d’expatriation, c’est la valeur de la propre région où l’on vit.

Vous vivez dans un petit village de campagne au fin fond de la France ? Une petite ville qui vous paraît sans valeur dans n’importe quel coin du monde ? Songez qu’un voyageur qui arriverait dans votre région serait toujours ravi de la découvrir. Peut-être que d’accord, votre village ne vaut pas tant la peine d’être visité. Mais la région autour, le village d’à côté, la nature à quelques kilomètres de vous ? Voyager local, ça reste voyager, et vous trouverez toujours une chose digne d’être vue et appréciée.

Je pense qu’être voyageur, c’est s’émerveiller autant du Machu Picchu que de la montagne la plus proche de chez soi. Et je compte bien visiter les deux. Vous venez avec moi ?

Sarah Ash.

 

2 Comments
    1. Bonjour,

      Je possède une page de contact ici, elle est disponible en cliquant sur la petite flèche à droite de « Qui suis-je ? » dans le menu

      Merci !
      Sarah Ash

Laisser un commentaire