Couverture Harvard
Amériques,  City Guide,  États-Unis

J’ai fait Harvard

Maintenant que vous pensez que je suis une sacrée tête grâce à ce titre racoleur, il est temps de préciser que je suis physiquement allée à Harvard, sans plus. Pour tout dire, je n’ai même pas pu entrer dans la bibliothèque, réservée aux étudiants uniquement (hum *élitistes* hum). En tout cas, c’est une visite intéressante à faire à Boston, dont vous pouvez retrouver mon guide.

Harvard

L’université de Harvard, régulièrement classée comme la meilleure au monde (probablement aussi parmi les plus chères) était pour moi un arrêt incontournable de Boston. La Ivy League possède une telle aura, même à l’étranger, que je me devais de voir de mes propres yeux sa représentante la plus célèbre.

Le campus se situe plus précisément à Cambridge, et non pas à Boston même, bien qu’on y accède rapidement en métro, en descendant à l’arrêt du même nom. Située sur les berges de la Rivière Charles, l’université est très étendue, entre Harvard Yard, sa partie plus « authentique », et tous les bâtiments alentours situés au delà de l’enceinte de briques rouges et de portails en fer forgé.

Harvard Philosophy Building

Nous nous sommes contentés de flâner dans Harvard Yard, sans but précis. Si nous avions eu plus de temps et moins froid, j’aurais bien aimé m’offrir une visite guidée dans les règles, je suis sûre que le lieu regorge d’anecdotes croustillantes.

Harvard Statue

Ma seule référence (merci The Social Network) aura été la célèbre statue de John Harvard. L’histoire veut que cette statue soit accompagnée de trois mensonges : elle est censée représenter John Harvard, fondateur de l’université, et son socle indique 1638 comme date de fondation. Néanmoins, la vraie date serait plutôt 1636, John Harvard ne serait pas tout à fait le fondateur de l’université et enfin, la statue ne représenterait pas John Harvard. Cette histoire est probablement aussi populaire pour son côté romanesque – on en revient à ces petites anecdotes croustillantes – mais d’autres sources affirment que ces mensonges n’en sont pas, ou tempèrent les faits. Je préfère pour ma part m’en tenir à cette petite histoire, et frotter son pied pour porter bonheur !

Harvard Building

En traversant Harvard Yard, on tombe sur le fameux Memorial Hall, honorant la mémoire des membres de l’Université ayant combattu pendant la Guerre de Sécession. L’architecture du bâtiment et en particulier ses couleurs sont assez étonnantes, et on peut visiter Memorial Transept, une salle qui rappelle beaucoup l’intérieur des cathédrales et où l’on peut lire les noms des membres de l’université tombés au combat.

Harvard Memorial

Le Musée d’Histoire Naturelle se trouve un peu plus loin, au cœur de l’université et l’entrée coûte 10$ pour les étudiants hors-Harvard et 12$ pour les adultes. Il ferme malheureusement à 5h et nous y sommes allées assez tard, nous n’avons donc pas pu beaucoup en profiter, mais j’ai adoré la visite. La salle dédiée aux ossements était extraordinaire, je pense avoir encore plus apprécié ce « petit » musée que le Musée d’Histoire Naturelle de New-York : j’apprécie les musées qui « entassent » dans de petites salles, avec une décoration et une atmosphère qui donnent l’impression qu’un explorateur va entrer d’un moment à l’autre pour offrir un nouveau specimen.

Harvard Library

En partant, une autre visite intéressante à faire si vous souhaitez ramener un souvenir plus original, comme un livre, est La Coop (The Coop), librairie aux couleurs de l’université. On y trouve aussi toutes sortes de produits comme de la papeterie ou des goodies de l’université.

Massachusetts Institute of Technology

MIT Building

Pour continuer sur la lancée des visites « intellectuelles » de Boston, le prochain arrêt se devait d’être le MIT. L’ambiance y est bien différente. Le MIT possède ses vieilles pierres, avec de beaux bâtiments dont les façades sont gravées des noms de grands scientifiques, mais laisse également la place à la modernité. L’architecture vaut le détour, les couleurs et les formes défient la gravité et les styles plus classiques !

Il y a là plus de bâtiments à visiter, mais la balade le long de la rivière Charles vaut vraiment le coup d’œil. Lorsque nous y sommes allés, il faisait un froid de canard, le soleil se couchait derrière la ville et la rivière était couverte d’une fine couche de glace à certains endroits, l’ambiance était mystérieuse et sereine.

Boston River Canots

Ces deux universités sont vraiment des visites qui valent le détour à Boston. Selon le temps dont on dispose et l’intérêt qu’on y porte, on peut passer une petite journée sur les deux ou y consacrer chacune un jour entier et profiter des visites, guidées ou non. Je trouve toujours intéressant et étrange de visiter des lieux pareils, presque légendaires, pour finalement réaliser qu’ils restent de simples universités, avec des étudiants et des clubs (même si on ne trouve pas des clubs de duels Pokémon ou de Quidditch dans toutes les universités). La seule différence (à part le prix) tient probablement à la possibilité d’avoir croisé au moins un futur prix Nobel ? Qui sait….

Boston River

À bientôt,

Sarah Ash

Signature Blue Ashes Travel

Pin Harvard

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Sarah est voyageuse et étudiante en conservation de la biodiversité. Sur Blue Ashes Travel, elle parle environnement et découvertes ! Elle vous embarque dans ses aventures à travers le monde et souhaite vous rendre le voyage et la conservation plus accessibles.

8 Comments

  • Emma

    Ton article est très sympa 🙂 J’ai aussi fait ces deux visites quand j’étais à Boston l’an dernier et j’avais beaucoup aimé. Et comme tu le dis, la chose bizarre est juste de se rendre compte qu’il s’agit d’universités un peu « comme les autres » plutôt que de légendes. On a surtout cette impression avec le MIT je trouve, dont les couloirs sont moins grandiloquents que les bâtiments de Harvard.

    • Sarah Ash

      Merci 🙂 J’étais plus attirée par Harvard à l’origine mais c’est vrai que le MIT est au final plus accueillant, on dirait davantage un campus dynamique ! C’est peut-être parce qu’il y a avait plus d’étudiants, mais on dirait qu’on sent dans l’atmosphère la modernité et l’innovation !

  • Blablayablog

    Ton article me plaît énormément 🙂 Je suis en train de commencer à rêver de notre voyage à NY à l’automne prochain. Nous souhaitons consacrer plusieurs jours aux environs de NY et notamment à Boston. Du coup on a très envie de visiter une grande université. Yale ? Harvard ? Les deux ? On ne sait pas encore ! Je garde ton article bien précieusement pour y revenir sans faute quand on aura avancé sur le voyage !

    • Sarah Ash

      Merci 🙂 Je te conseille Harvard ! Ça doit être beau en automne (mais ça ne m’étonnerait pas qu’il fasse déjà froid à ce moment), je te conseillerais d’en profiter pour faire la visite guidée, je n’ai malheureusement pas eu le temps mais ça a l’air vraiment intéressant ! Si tu fais Yale, j’espère lire à ce sujet sur ton blog 😉 N’hésite pas si tu as des questions sur NYC et/ou Boston !

    • Sarah Ash

      Oui, vraiment… Je comprends qu’ils n’aient pas envie d’avoir des touristes dans les pattes pendant qu’ils travaillent, mais en même temps, la bibliothèque de Boston ou celle de New-York sont ouvertes à tous et on respecte le silence
      Mais bon, au moins celle de Boston, près de la John Hancock Tower, est ouverte et vaut vraiment le coup d’œil !

  • lostindiscovering

    Bonjour !! On a découvert ton blog il y a peu de temps et on a souhaité te « nominer » pour les Liebster Awards 🙂 Les indications concernant ce jeu se trouvent sur le dernier article de notre blog ! On a hâte de lire tes réponses 😉 Bien à toi.

    • Sarah Ash

      Bonjour 🙂 Je suis désolée, j’ai déjà été nominée et ai publié le post, je ne peux pas vraiment en faire toutes les semaines, mais merci de m’avoir nominée et de m’avoir fait découvrir ton blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *