À propos

About Blue Ashes Travel

Bienvenue, je suis Sarah !


Pourquoi et comment partir ?


À l’âge de 20 ans, alors en fin de Licence de Sciences, j’ai pris la décision qui me trottait dans la tête depuis un moment : partir faire mes études à l’étranger. Je n’ai jamais envisagé de passer toute ma vie en France. C’est une motivation à explorer le monde qui m’a poussée à découvrir de nouveaux horizons à travers le moyen le plus simple : mes études. J’ai ainsi passé une année à étudier au Québec.

Mon départ ne s’est pas fait par dégoût du pays, mais bien par soif d’aventures. Je suis depuis rentrée chez moi avec plaisir, mais je repars à chaque fois pour de nouvelles aventures avec autant d’enthousiasme. Si l’expatriation m’a appris une chose, c’est à voir ma situation sous un nouveau jour et l’apprécier à sa juste valeur.


La naissance de Blue Ashes Travel


Avant mon départ, l’idée de raconter mon voyage m’a germé dans la tête, mais ce n’est que quelques mois plus tard, en octobre, que j’ai finalement décidé de mettre cette idée en pratique. Blue Ashes Travel était né.

Si au départ l’idée était de raconter mes petits voyages pour mes proches, j’ai rapidement eu l’envie d’en faire un vrai recueil de voyages, un lieu de partage et d’inspiration pour d’autres voyageurs. Puis avec mes études et le développement de ma conscience écologique, j’ai eu envie d’aller plus loin et d’aborder le voyage sous l’angle de la conservation de la biodiversité.


À vous, voyageurs aguerris ou rêveurs


Je souhaite la bienvenue à tous, rêveurs qui attendent la bonne opportunité de se lancer, étudiants voulant voyager, futurs expatriés ou aventuriers déjà lancés. Le voyage est à la portée de tous. Si les moyens nous en empêchent, il y a toujours des opportunités : échanges, bourses de mobilité, volontariat, WWOOFing, la liste est longue !

Le voyage, c’est l’occasion de découvrir des nouvelles cultures, de faire des rencontres, de sortir de sa zone de confort, de tester de nouvelles choses et de grandir. C’est également une occasion unique de découvrir la beauté et la richesse de notre monde, à l’échelle locale comme globale. Alors pourquoi ne pas arpenter notre petite planète en étant responsable ?

Je pense qu’être voyageur, c’est apprécier sans dégrader. C’est s’émerveiller autant du Machu Picchu, au bout du monde, que du village du coin. Et je compte bien faire les deux. Vous venez avec moi ?

Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: